Adoptez vos chatons à 3 mois, pas avant !

Adopter un chaton à 3 mois

Je n’en peux plus d’entendre, au quotidien, des personnes qui accueillent des chatons avant leurs 3 mois… voire pire encore, avant leurs 2 mois… Je vous propose aujourd’hui de comprendre en quoi ces comportements sont égoïstes de la part des adoptants et de ceux qui cèdent les animaux.
Sur la photo : Bizu (au milieu) et sa soeur, avec leur maman à l’âge de 2 mois et demi.

Le sevrage physique

Il n’est pas rare de voir que certaines personnes cèdent des chats dès leurs 8 semaines car « ils sont déjà sevrés et propres ». Durant les 2 premiers mois, le chaton est très attaché à sa maman et à sa fratrie. Si le sevrage alimentaire commence parfois vers 1 mois, il est primordial de laisser au minimum 2 mois au chaton pour être sevré correctement de sa maman.

Le sevrage social et affectif

Jusqu’à ses 3 mois, le chaton apprends à se sociabiliser avec sa fratrie. En plus du sevrage physique, il apprend à bien se comporter : aller à la litière, différencier le jeu du combat, ne pas mettre les griffes en jouant, ne pas avoir peur de tout…
Retirer trop tôt le chaton de sa fratrie peut entraîner, à l’âge adulte, de graves troubles du comportement que l’on ne relie pas nécessairement au sevrage…

L’âge idéal pour adopter un chaton est de 3 mois

J’estime que si vous avez laissé votre minette avoir une portée, vous devez assumer l’acte en plaçant les chatons uniquement à partir de leurs 3 mois, pas avant. Vous partez en vacances à ce moment ? Vous avez autre chose à faire ? Tant pis, il fallait stériliser votre chatte.
Dans tous les cas si vous êtes adoptant, ne laissez pas votre impatience parler : vous pouvez bien patienter quelques semaines de plus si c’est pour avoir un compagnon idéal durant les 18 prochaines années de votre vie, non ? Votre chaton restera mignon même s’il a déjà 3 mois.

Que faire si vous avez adopté trop jeune ?

Parfois, dans le cas de sauvetage, il est possible que l’on recueille un chat qui n’a ni sa mère, ni sa fratrie à ses côtés.
N’hésitez pas alors à habituer le chaton à vivre avec d’autres chats (idéalement adultes) pour l’aider à se sociabiliser. Vous pouvez peut être en profiter pour garder le chat d’un ami et faire d’une pierre deux coups : rendre service, et aider le chaton à se sociabiliser.
S’il n’est pas encore sevré, il faudra le biberroner, mais là je vous laisse contacter votre vétérinaire pour savoir comment faire.

  1. Pour Arya on avait pas trop eu le choix avec l’association, on l’a eu à à peine plus que 2 mois… Elle était avec son frère et sa soeur dans sa famille d’accueil mais cela faisait déjà un moment que la fratrie n’était plus avec la mère (une chatte de la rue). La fratrie a du être sevrée de la mère à 7 semaines je pense…
    Pour notre prochain petit chat, on va l’avoir à 2 mois, c’est vraiment trop tôt ? Car en fait ils vivent à l’extérieur à la campagne depuis qu’ils sont nés, et avec les amis qui nous les donnent, on a peur qu’il s’habitue trop à l’extérieur et qu’il ait du mal à se retrouver dans un appart…
    T’en penses quoi ?

    • En effet faire sortir dehors des chatons c’est pas très intelligent.

      Mais tu as déjà un chat donc si tu la prends tôt, essaie de la faire se sociabiliser au plus avec l’autre chat ce qui comblera les manques !

      Et en effet comme indiqué dans l’article on a pas toujours le choix (dans le cas de sauvetage ou en association) mais mon article s’adresse aux personnes qui peuvent avoir ce choix 🙂

  2. Très bon article ! Trop de chatons sont donnés bien trop tôt, développent des problèmes comportementaux puis sont abandonnés à cause de ces problèmes 🙁

    Le commentaire de Marion est étonnant : en général, les associations essayent de trouver une « maman de substitution » dans une famille d’accueil pour les chatons encore non sevrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *