Anne et ses 3 chats parleurs !

Aujourd’hui c’est la belle Anne qui prend la parole. Elle me faisait déjà saliver à travers mon écran par ses magnifiques recettes, mais quand elle et moi parlons de chats je crois qu’on ne peut plus nous arrêter ! C’est tout naturellement qu’elle a accepté de partager avec vous ces quelques lignes à propos de ses beaux matous !

As-tu des chats ? Peux-tu les présenter ?

J’ai trois chats: Saphire et Topaze, deux siamoises issues de la même portée et qui ont 11 ans. Elles viennent de Belgique (elles sont flamandes) et ont un pedigree long comme le bras. Saphire s’appelle à l’origine Vanille des Hauts d’Hérinne, et Topaze, Volta des Hauts d’Hérinne… Ce sont des siamoises à tête ronde, la race qui a été recréée selon la race d’origine (le siamois avait été beaucoup dirigé vers l’oriental, tête longue et très grandes oreilles). En fait, elles ont les marques des siamois mais avec un corps plus trapu et plus en rondeur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Saphire et Topaze – Crédit Photo : Anne Demay Reverdy

Saphire est une bleu point, ses marques sont bleu-gris et elle arbore des yeux bleus très clairs. Topaze est seal point, les marques sont bruns foncés et ses yeux sont d’un turquoise intense. Saphire est de taille normale, mais Topaze est toute petite car c’est une dernière de portée. Par contre, si Saphire est très câline, un peu naïve et très dépendante de sa maîtresse, Topaze a développé une intelligence rusée, indépendante et très exigeante: su style tu caresses quand je veux et il y a intérêt que tu caresses car sinon, je ne vais pas cesser de miauler.

Les deux ont développé un langage très modulé, avec des cris très différents et un vocabulaire étendu: cela va du « je vérifie où tu es, donc j’appelle » à « je suis en demande de caresses« , en passant par les roucoulements « je suis là« , « je rentre« , « je bouge du fauteuil« , « je suis étonnée car je dormais » etc.

Béryl est le dernière venue: c’est un chat moitié gouttière moitié chartreux, mais on dirait que le gouttière était le gène récessif dans la portée: c’est un chartreux dans toute sa splendeur. Elle parle beaucoup, les siamoise l’y ont aidé. Comme elle est rapportée (elle n’a que 3 ans), elle est un peu en froid avec les autres, mais il n’est pas question de laisser sa place dans la pièce où est la maîtresse de maison !

Béryl - Crédit Photo : Anne Demay Reverdy

Crédit Photo : Anne Demay Reverdy

Béryl est casse-cou, elle aime grimper et explorer son territoire. Par contre elle est très trouillarde. Seuls les très très habitués de la maison la connaissent. Elle disparaît dès que la sonnette retentit. Elle a un très beau poil gris avec une tache blanche sur le poitraille et une sur le ventre. Elle a un petit nez noir et de très jolis yeux jaunes d’or (d’où son nom. Tous mes chats portent un nom de pierre précieuse).
Béryl a un caractère bien trempé: elle a mis du temps a cessé de mordre et de griffer constamment et encore, ce n’est pas aquis. Elle râle beaucoup aussi, dès que le geste n’est pas conforme à ce qu’elle attend, par contre elle n’attaque jamais quand on la manipule. C’est une joueuse, elle adore sauter sur les jambes (je ne parle pas du nombre de collants que j’ai filé ainsi!). Elle apporte comme tous mes chats les jouets avec lesquels elle veut jouer: elle ce sont les souris en fausse fourrure qui font du bruit à l’intérieur.

Béryl-à-la-fenêtre-c-1170x904

Béryl – Crédit Photo : Anne Demay Reverdy

C’est un grand bébé manipulateur: elle sait parler comme un chaton quand elle veut quelque chose. Elle passe tout le petit déjeuner sur les genoux (si tu refuses, tu te fais labourer les cuisses et les bras) et elle tête quand elle est heureuse. Elle aime bavarder: elle se pose sur un tabouret quand je cuisine par exemple ou dehors quand je jardine, elle te parle, comme ça. Elle commente tout ce qu’elle voit.

Je serais intarissable sur mes chats, je passe la journée avec elles puisque je travaille chez moi… Et on se connaît vraiment très bien.

Si ce sont des chats de race, peux-tu nous définir le caractère particulier de ces chats en lien avec leur race ?

Je crois que le commun des chats que j’ai (siamois et chartreux) est qu’ils sont des parleurs. J’ai besoin d’un chat qui parle, donc je choisis toujours des races de bavards. Le siamois est très exclusif: il ne se réfère qu’à un maître. Il est un chat facile à éduquer si on sait lui résister et il apprend facilement le assis: « Viens, assis!« , suis-moi: « allez les filles, au dodo!« , et pas mal de mots qui sont de son intérêt: le mot « poulet » sur Topaze a un effet radical, même si cela ne sent pas le poulet. « Ou est es ta souris ? » sur Béryl est aussi un bon moyen d’initier le jeu.
Le chartreux est un parleur collant: il est très câlin et aime qu’on le caresses, qu’on le prenne sur les genoux. Il est moins exclusif, suffit d’avoir une proie câlins pour le satisfaire.

Saphire

Saphire – Crédit Photo : Anne Demay Reverdy

Quelle est ton histoire avec ces animaux ?

J’ai toujours eu des chats, je suis née dans une famille à chats. Je me souviens de tous, même ceux que j’ai eu quand j’étais très très petite. Mes chats sont mes amis, mes compagnons. Je ne peux pas m’en passer. Saphire et Topaze ont clairement remplacé la place vacante d’un enfant (je n’ai pas pu être mère). Attention, je les traite en animaux, je déteste que l’on déguise ou instrumentalise les animaux. Mais elles ont une part très spéciale dans mon coeur.
J’ai une relation très intense avec mes trois chats : je leur parle beaucoup, je communique sans cesse.

Quel est ton plus beau souvenir avec ton chat ?

J’en ai tellement… Je peux dire seulement que le moment que j’apprécie le plus, c’est le rituel du levé: Saphire attend debout sur le lit à côté de mon visage que je me lève, elle surveille et plisse des yeux dès que je la regarde. Béryl qui dort toujours contre moi, se renverse sur le dos et montre son ventre, et commence à téter si je la touche. Quant à Topaze qui est souvent ailleurs, elle vient délicatement dès qu’elle m’entend parler. J’ai donc mes trois chats qui viennent dire bonjour.

As-tu une référence culturelle qui te tiens à coeur autour des chats ? Es-tu collectionneuse de produits à leur effigie ?

Ma référence culturelle est le chat d’Egypte: Bastet, la déesse à tête de chat, protectrice des femmes, du foyer et de la maternité. Par contre, non, je ne suis pas une collectionneuse, ce n’est pas ma nature.

Topaze - Crédit photo : Anne Demay Reverdy

Topaze – Crédit photo : Anne Demay Reverdy

Il me semble que tu as travaillé par le passé autour d’un excellent produit pour nos loulous, le Zylkène, peux-tu nous en dire plus ?

J’ai participé à son lancement quand il a été inventé par Schering-Plough. C’est un médicament naturel basé sur une constatation de la digestion du lait par le bébé humain. On avait constaté que sa digestion isolait une molécule qui apaisait l’enfant. On a extrait cette molécule et on en a fait un médicament anxiolytique qui permet de calmer les angoisses des animaux. Le zylkène peut être utilisé pour rassurer, pour calmer une agressivité, pour équilibrer l’animal dans son milieu. Par contre, il n’est pas indiqué pour les animaux atteints de troubles mentaux.
J’ai toujours beaucoup aimé ce médicament car il n’assomme pas l’animal. Il l’apaise sans le droguer. De plus j’ai vraiment assisté à des changements radicaux de comportements (sur des chiens très agressifs par exemple) quand on associe le zylkène à un traitement « psychologique » type rééducation douce et comportementale.

Il peut être indiqué en préventif pour les transports si l’animal les supporte mal (cela ne le fera pas dormir, il se sentira juste moins agressé par le changement d’environnement), ou quand l’animal est exposé à un fait nouveau (arrivé d’un autre animal, d’un bébé, déménagement etc.).
J’en ai donné à Topaze qui était très angoissée au début de sa vie, elle était faible, souvent malade et pissait partout. Cela l’a aidé à se stabiliser, à être un petit chat cool et épanouie (et même des fois un peu tyrannique ;-)!).

NDLR : Après un cambriolage qui à traumatisé mon Bizu, j’avais utilisé le Zylkène qui a vraiment fait des miracles sur lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *