Brûlures chez le chat : réagir en urgence

Brûlures chez le chat : réagir en urgence, comment soigner une brûlure chez le chat, comment réagir ?

La nuit dernière j’ai fait un cauchemar horrible, dans lequel mon adorable Jiminy arrivait à se brûler les coussinets en entrant dans le four encore chaud (oui, très bizarre comme rêve sachant que je cuisine toujours la porte fermée)… Alors je me suis dit qu’un petit point sur comment réagir face à une brûlure pourrait nous être utile à tous !

Que ce soit dans notre lieu de vie ou durant leur pérégrinations, les chats sont exposés à plusieurs risques, dont celui de brûlure. Que ce soit par des déchets toxiques, du feu, des fils électriques… les risques d’accident sont nombreux.

Comment détecter une brûlure ?

Son apparence est forcément une lésion de la peau, mais qui peut être en grande partie cachée par les poils de nos matous… surtout les chats à poils longs ! Il devient alors difficile de détecter ce mal, d’où le besoin de redoubler de vigilance…

La gravité des brûlures

Si la brûlure fait la taille d’une pièce de 1 euro ou plus, il se peut qu’elle soit extrêmement grave. Quoiqu’il en soit, peut importe la taille, il faut traiter immédiatement. D’autant plus si la brûlure concerne les articulations, coussinets ou si elle est placée sur la tête ou proche des parties intimes du chat. Attention aux symptômes : cloques, aspect fripé, insensibilité…

Comment soigner une brûlure chez le chat ?

  • Pour une brûlure thermique, il faut procéder comme chez l’Homme à savoir : faire couler de l’eau froide (une dizaine de degrés) sur la plaie idéalement durant 15 minutes. Il ne faut pas que le jet soit trop proche de la peau.
    Séchez ensuite le chat afin de le réchauffer. Surtout, ne cessez jamais de lui parler, de le câliner car il risque d’être en état de choc.
    Ensuite, apposez une pommade grasse ou un tulle gras et allez chez le vétérinaire.
  • Pour une brûlure chimique, idem sur l’eau froide puis ensuite directement chez le vétérinaire.
  • En cas d’électrocution : coupez le courant ! Et ensuite d’urgence chez le vétérinaire.

Crédit photo : Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *