Obésité du chat : que faire ?

Votre matou est bien portant ? N’ayez pas peur de le vexer et acceptez la réalité en face : petit chat est obèse ! Comme chez les humains, l’obésité féline peut avoir de graves conséquences sur la santé de votre poilu.

Obésité du chat : que faire ?

Symptômes

Il est difficile de donner un chiffre précis car contrairement aux humains il n’existe pas de calcul d’IMC pour les chats. Toutefois, on le constate assez rapidement quand on le porte. Bedaine gigotante, difficultés à sentir les côtes… Votre chat a du mal à monter sur les meubles ou à sauter des obstacles ? Il devient pataud, maladroit, fainéant… Ce sont les premiers symptômes de l’obésité.

Les dangers pour la santé

Troubles musculo-squelettiques, altération des tendons, diabète, arthrose, difficultés à supporter la chaleur ou l’effort, hypertension, infections urinaires…
Autant de pathologies qui peuvent faire souffrir votre matou et malheureusement, diminuer son espérance de vie.

Comment aider un chat obèse ?

Voir avec votre vétérinaire ! Il ne faut surtout pas prendre de décisions sans consultation médicale car l’obésité est propre à chaque chat. Généralement, on vise une alimentation rationnée de meilleure qualité et le plus stable possible. On évite de changer l’alimentation tous les quatre matins.
On évite aussi les réflexes humains type grignotage : inutile de céder aux caprices de votre chat lorsqu’il réclame les restes du rôti du dimanche.

Un long parcours du combattant

Faire perdre du poids à un animal est bien plus long que chez les humains. Ainsi, il faut s’armer de patience !
Si vous mettez une nouvelle alimentation en place, il est impératif de le faire par paliers. On ne change pas du jour au lendemain. Chaque jour on évolue progressivement vers la nouvelle alimentation/nouveau rationnement.

Quelques accessoires pour aider

Il existe désormais des gamelles spécialisées et jeux adaptés qui peuvent aider votre chat à se rationner ou à faire de l’exercice de manière ludique.
Par exemple, le Pipolino est un jouet qui lorsqu’il est déplacé par le chat, fait tomber des croquettes ! Idéal pour lier jeu, activité physique et alimentation.

Il existe aussi une gamelle « anti-glouton » ou le chat doit passer ses pattes pour avoir accès aux croquettes, et donc, éviter de se goinfrer trop rapidement.

Avez-vous un chat obèse ? Quelles solutions avez-vous mises en place ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *