Bien préparer l’arrivée d’un chaton chez vous

chatpristi-accueillir-chaton-appartement

L’arrivée d’un animal, et particulièrement d’un chaton, n’est pas chose anodine. Bon nombre de gens prennent cette responsabilité sans penser aux achats et aux conséquences que cela implique. Ainsi, je vous aide aujourd’hui a avoir quelques bons réflexes pour accueillir votre chaton.

Prévoir le matériel et la nourriture en amont

Ce n’est pas le jour ou vous récupérez votre chaton qu’il faut s’inquiéter de l’équipement. Afin que cela ne vous coûte pas trop cher, prévoyez quelques semaines à l’avance l’achat de l’équipement nécessaire basique :

  • Couchage
  • Boîte de transport
  • Maison de toilette + litière
  • Nourriture adaptée (spécial chatons) + gamelles
  • Brosse
  • Antiparasitaires (chez le vétérinaire)
  • Collier avec élastique (éviter l’étranglement) ou harnais, si le chat n’est pas identifié
  • Quelques jouets adaptés (éviter ceux pouvant être déchiquetés et avalés)
  • Un griffoir (carton ou sisal, le mieux est d’avoir les deux)
  • Un arbre à chat haut si vous vivez en appartement

L’aider à s’approprier les lieux

Les premiers jours, montrez lui régulièrement ou se trouve la litière et les gamelles. Il sera sans doute un peu désorienté et pourra peut être uriner ou déféquer en dehors de la litière. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas propre, mais il a peut être besoin de temps pour trouver le bon chemin !
Les chats adorent l’odeur de la Javel. N’hésitez pas à nettoyer la litière avec un peu d’eau de Javel et à bien rincer ensuite, cela les incitera à vouloir couvrir l’odeur et marquer leur territoire : donc à utiliser la litière 🙂

Prévoir un budget vétérinaire (en plus de l’achat de l’équipement)

Si votre chat n’est pas identifié et castré/stérilisé, prévoyez le budget nécessaire pour le faire vers ses 6-7 mois. Prévoyez également de le faire vacciner si ce n’est pas déjà fait. Enfin, après avoir récupéré votre chaton, une petite visite de contrôle chez le vétérinaire est toujours bonne à prendre pour vérifier l’état de santé général du chaton (coryza, puces, vers, etc.)

Prévoir la cohabitation avec les autres animaux

Si vous possédez déjà d’autres animaux, je préconise l’utilisation de Feliway (version prise électrique) 2 à 3 semaines avant l’arrivée du chaton. Ce produit recrée des phéromones apaisantes des animaux et permet ainsi d’éviter les comportements de marquage urinaire, d’agressivité… Autrement, laissez les animaux se découvrir sans intervenir, mais en gardant toujours un oeil pour leur faire comprendre qu’il n’y a pas d’agressivité à avoir !

Ne pas oublier les conséquences au quotidien

Les chatons sont souvent très joueurs, et pour cause : ils ont besoin de se dépenser et de se sociabiliser à vos côtés. Il faut donc faire extrêmement attention aux points suivants.

  • Sécurisez vos fenêtres si vous voulez les ouvrir en présence de votre chat : un oiseau qui passe et hop, le chaton ne se rend pas compte que le vide est sous ses pattes, et cela peut engendrer des conséquences dramatiques voire mortelles…
  • Attention aux portes : ne laissez pas la porte d’entrée ouverte pendant 5 minutes en attendant que vos invités montent les escaliers… petit chaton pourrait se faire la malle.
    Attention aux plantes : la plupart des plantes et fleurs sont toxiques pour votre animal
  • Attention aux fils de sacs poubelles, et petits objets en tout genre : le chat peut rapidement ingérer de petits objets qui peuvent le mener à faire une occlusion intestinale…
    N’abandonnez pas votre chat sous prétexte que vous partez en vacances : vous adoptez votre chouchou en début d’année, et zut, vous partez 3 semaines en août et personne n’est disponible pour s’occuper 3 semaines durant de votre poilu… assumez vos choix. Trouvez une solution pour l’emmener avec vous ou payez des nounous pour animaux ou des centres pour s’en occuper.
  • Attention aux objets de valeur : le vase de belle-maman peut malencontreusement se briser après un coup de patte mal maîtrisé. Ainsi, il faut faire attention et mettre ces objets en lieu sûr, également pour éviter au chat de ne se blesser durant l’accident.
  • S’armer de patience pour l’éduquer, et mettre en place un vocabulaire régulier. « Pas les griffes », « Non », « Tu sors »… autant d’expression à lui inculquer dès le plus jeune âge pour une meilleure compréhension et cohabitation au quotidien !

Pour rappel, l’arrivée d’un chat n’est pas chose anodine dans votre quotidien. Réfléchissez-y à plusieurs fois avant de céder afin de voir si vous avez pensé à tous les éléments afin de ne pas le faire souffrir et de vous préparer au mieux à vivre avec ces responsabilités. Quand vous prenez un chat, vous en avez sans doute pour 15 à 20 ans à vivre avec lui ! Et forcément, il va grandir, être moins « mignon » mais déjà attaché à vous. Accueillir un chat ne se fait donc pas sur un coup de tête, et mieux vaut attendre le bon moment pour que l’adoption soit agréable et bénéfique pour vous comme pour lui 🙂

  1. Très bon article qui rappelle bien que l’arrivée d’un chaton, comme de n’importe quel animal, n’est pas anodine et doit être réfléchie.
    Pour la nouriture, se renseigner aussi sur le type de croquettes qu’il mange avant d’arriver chez nous. Comme les chats ont un système digestif fragile, il faut mieux faire la transition en douceur plutot que changer d’un coup son alimentation.
    Par contre, pourquoi un collier ?

    • Tiens oui j’ai oublié de préciser, pour les chats non identifiés un collier peut être pas mal en cas d’évasion !
      Je n’ai effectivement pas précisé sur la nourriture, je pensais faire un article plus complet, merci de le rappeler 😉

  2. Bonjour,
    Vous ne parlez pas de l’herbe à chat dans votre article.
    N’est-ce pas un moyen de les attirer là ou on veut les faire venir (griffoir, litière…) ?
    A bientôt et merci pour les précieux conseils que vous donnez.
    Josette

    • Bonjour Josette,
      Merci de votre visite sur Chatpristi !
      Je n’ai encore jamais expérimenté l’herbe à chat dans ce cadre, raison pour laquelle je ne suis pas en mesure d’en parler ! Mais n’hésitez pas à me faire part de votre retour d’expérience 🙂
      Bonne journée,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *