Pourquoi un chat de race coûte-t-il cher ?

Il y a peu, j’ai réalisé un rêve de gamine… je me suis offert un chat de race, un Maine Coon plus précisément. Quand j’en parle à mes proches, tous écarquillent les yeux à l’annonce du prix. Oui, un chat de race coûte cher. Très cher. Je vais tenter aujourd’hui de vous expliquer modestement pourquoi un chat de race coûte cher, et pourquoi ce prix est justifié, et vous propose également quelques mises en gardes.

Comprendre le prix d'un chat de race

Le respect de la race

Un chat de race est enregistré au Livre Officiel des Origines Félines (L.O.O.F.). Cet organisme hautement compétent à défini, pour chaque race, un certain standard à respecter. Ainsi (et toujours selon les races), il convient de respecter un gabarit, une couleur, un marquage… autant de choses qui ne se font pas d’un coup de baguette magique.

Pour qu’un chat soit L.O.O.F., il doit être né de parents L.O.O.F. d’une même race et respecter les standards de cette dernière. Les éleveurs doivent donc avoir de bonnes connaissances de la race, en plus de bonnes connaissances génétiques.

Afin de respecter les standards, les éleveurs doivent choisir des animaux reproducteurs d’un certain type pour permettre à la race d’évoluer en tout respect du L.O.O.F. et cela à un prix d’investissement. La moyenne constatée de prix d’un chat de race en France est entre 1000 et 1200 euros pour un chat dit de compagnie, jusqu’à 1800 euros pour un chat reproducteur. A l’étranger, ces prix peuvent grimper en plus des frais de voyage…(Attention, les prix sont donnés à titre indicatifs et peuvent largement varier selon la rareté des races)

Le travail d’élevage coûte cher

Acquérir des animaux reproducteurs ou payer une saillie, gérer la gestation d’une femelle, gérer l’accouchement avec tous les soins, précautions et visites vétérinaires qui accompagnent cela… Réaliser les tests génétiques propres à chaque race…

Puis investir dans le matériel pour élever les chatons, les nourrir, sans compter le temps de sociabilisation des animaux… Bref, en plus du coût matériel il y a un coût humain.
On ne se lance pas dans un élevage sans avoir le temps pour gérer tout cela. Il s’agit d’un travail à temps plein.

Comprendre le prix d'un chat de race

Pedigree et mises en gardes

Le coût du Pedigree pour un éleveur est de… 35 euros seulement ! Ainsi, j’en profite pour faire une petite mise en garde. Sur de nombreux sites, on trouve des petites annonces de chats sans pedigree moins cher… cela est une arnaque.

Bien souvent, ces éleveurs ne sont en fait que des naisseurs qui cherchent simplement à se faire de l’argent sur votre dos. Le Pedigree ne coûte quasiment rien. Si le chat n’a pas de Pedigree : c’est un chat de gouttière.

Ces naisseurs ne connaissent généralement rien à la race, ou pire encore, réalisent des croisements hasardeux. Tout cela ne fait que répandre de mauvais usages et des risques élevés de maladie et de consanguinité. Ainsi, si on vous promet un chat à la carrure d’un Maine Coon avec le pelage d’un Bengal… passez votre chemin ! Il s’agira d’un simple chat de gouttière qu’on vous vendra bien trop cher.

Par ailleurs, ils cherchent également souvent à se débarrasser des chatons avant leurs 3 mois (n’hésitez pas à relire mon article sur le sujet) et sans les dispositions légales nécessaires (les chats doivent être vendus identifiés et vaccinés, pas autrement !), vous risquez alors de vous retrouver avec un chaton beaucoup trop jeune, et qui n’est pas sociable, ce qui peut conduire plus tard à de graves troubles du comportement.

L’amour des animaux

Bien évidemment, cela n’enlève en rien l’amour qu’on peut porter à nos animaux. Qu’ils soient de race, ou non, on les aime, non ? Toutefois, l’achat d’un chat de race doit être mûrement réfléchi et ne saurai se faire à la légère. Prenez plusieurs mois pour prévoir votre budget, rencontrer les éleveurs, vous renseigner sur les standards de la race etc.

Ce qu’il faut retenir

  • Un chat de race est généralement entre 1000 et 1200 euros mais variable selon les races. Il doit vous être vendu avec son pedigree, un contrat de vente, identifié, vacciné et castré. L’éleveur doit également être en mesure de vous présenter les tests génétiques d’usage liés à la race. Le mieux est d’aller à la rencontre de plusieurs éleveurs et de s’inscrire sur des forums spécialisés pour voir les retours d’expérience sur les chats issus de telle ou telle chatterie.
  • Les chats à 300 euros, croisés, ou « type » ne sont que des chats de gouttière, et ce prix est alors beaucoup trop cher !
  • Certains particuliers ou associations peuvent vendre des chats à 150 euros environ, cela est normal pour couvrir les frais de stérilisation ou vaccination. Il ne faut pas tout mélanger 🙂

(Attention, les prix sont donnés à titre indicatifs et peuvent largement varier selon la rareté des races)

  1. Et au final qu’est ce que cela peut bien changer que le chat soit de pure race?? mis à part le fait l’avoir payé 1000 euros ? je ne pense pas qu’il soit au dessus de n’importe quelle autre chat, si ? ça rappelle juste un certain courant hygiénique de la race dont on pouvait faire preuve sous le régime de vichy ou pire une volonté arienne de maintenir au dessus des autres certains individus soit disant de « race pure ».

    • Bonjour Gautier,
      Je pense que votre comparaison est très limite… mais bon.
      Cela ne change absolument rien à l’amour qu’on peut porter à un animal. Les personnes prenant un chat de race s’assurent seulement d’avoir un certain standard au niveau caractère, physique et aussi sociabilité car effectivement les chats d’élevage ont moins de risques (de part le travail de l’éleveur) d’avoir des soucis de comportement, mais cela ne change rien à l’amour qu’on leur porte !

  2. Je ne suis pas particulièrement fan des chats de race, mais ça reste une question de goûts.
    En tout cas, c’est effectivement hyper important de préciser la différence entre un chat d’élevage de race et un chat « de race » vendu par un particulier. En plus de ne pas être toujours très sérieux, les particuliers vendant des chats « de race » le font souvent pour des motivations financières…
    Et avec la nouvelle loi passée au premier Janvier 2016, il faut aussi s’assurer que si vous achetez un chat chez un particulier (malgré les recommandations contraires) il faudra vérifier qu’il dispose d’un numéro SIRET et qu’il soit déclaré !

  3. Bonjour,
    Aujourd’hui les particuliers mettent leurs annonces sous la désignation DON pour détourné la loi du 1er janvier 2016 qui de plus au passage profite qu’a l’etat de plus ils demandent de rembourser les frais vétérinaires donc le prix varie de 300euros a 650euros (l’arnaque) lorsque les frais vétérinaires sont beaucoup moins cher, bientôt ils vont atteindre le prix d’un loof. Il faudrait mettre une loi sur le prix d’un non LOOF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *