Le stress chez le chat : quels symptômes et comment l’aider ?

Chat stressé : l'aider, le comprendre, les symptômes du stress chez le chat

On associe souvent le stress à un mal-être humain, et pourtant les animaux sont plus nombreux qu’on ne le pense à en souffrir. J’ai du faire face à des crises aiguës de stress chez mon chat Bizu (3 ans à l’époque), suite à plusieurs épisodes difficiles dans notre environnement.

Les facteurs du stress chez le chat

Le changement d’environnement est le premier facteur de stress. Déménagement, maison de vacances, visite chez le vétérinaire… autant de choses qui peuvent troubler le comportement de votre animal.

Mais certains animaux sont plus sensibles encore à d’autres facteurs. Comme mon Bizu, certains chats peuvent être stressés suite à un bruit intervenu soudainement, à un mouvement trop brusque, à une odeur…

Comment détecter le stress chez un chat ?

Le stress est souvent la manifestation de ce que le chat prend pour une attaque potentielle. Il devient alors différent… Il ne semble plus être lui-même. En d’autres termes, ses pupilles se dilatent, le poil se hérisse, il peut avoir un miaulement rauque et même cracher ou souiller l’endroit ou il est alors qu’il est habituellement parfaitement propre. Certains animaux peuvent également se prostrer, ou sursauter étrangement.
Il est primordial d’aider votre chat à éliminer les sources de stress avant qu’il ne devienne définitivement anxieux ou agressif envers tout le monde.

Ce que le stress peut engendrer

Si le symptôme n’est pas détecté ou pire, ignoré, le chat peut continuer à développer son comportement anxieux et être le top départ des infections urinaires, la fameuse maladie du chat castré d’appartement. Il peut être également plus sensible aux maladies infecteuses.
Dans ses plus grandes crises, mon Bizu à pris l’habitude de s’arracher les poils du ventre et de se gratter frénétiquement le crâne, ce qui conduisait non seulement à la perte de poils sur cette zone mais également à l’apparition de blessures.

Le stress chez le chat : arrachage de poils, blessures...

De gauche à droite : le ventre avec les poils arrachés, une des blessures sur le haut du crâne, le ventre avec quelques blessures

Comment aider un chat stressé ?

Tout d’abord, il faut être présent pour lui. Essayez d’identifier par élimination les causes du stress et de lutter contre. Si, par exemple, il a peur de l’aspirateur, enfermez le dans une pièce à part en le recouvrant de calins avant et après le passage de l’appareil. Vous pouvez aussi lui donner une croquette de gourmandise à chaque fois qu’il a su maîtriser sa peur.
Si les symptômes persistent, conduisez-le chez le vétérinaire. Lui seul pourra vous aider durablement !
Quoiqu’il en soit, il ne faut absolument pas punir votre chat, et l’aider à s’occuper et lui donner de l’attention par le jeu, les calins, en laissant la radio allumée quand vous vous absentez longtemps, les aider à s’imposer face à leurs compagnons poilus, et leur mettre à disposition le nécessaire pour qu’ils se sentent bien : litière propre, fontaine à eau fraîche, croquettes…

Les traitements possibles

Attention : la lecture de cette article ne dispense en rien de conseils professionnels et d’une visite chez le vétérinaire ! Chaque chat est différent.
Toutefois, certains chats stressés peuvent être accompagnés dans la gestion de leur stress avec :

  • Le Zylkène, un complément alimentaire naturel contre l’anxiété
  • Le Feliway, une phéromone apaisante, très utile dans le cas d’arrivée de nouvel animal ou de déménagement
  • Les Fleurs de Bach (Rescue, remède naturel à base de plantes), quelques gouttes diluées dans l’eau de la gamelle ou une goutte sur la peau du cou

A retenir : dès le moindre doute il est préférable de consulter rapidement le vétérinaire qui vous orientera vers une solution durable. Si malgré vos efforts, rien n’y fait, vous pouvez demander l’aide d’un comportementaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *